Un éclat de soleil dans la grisaille

Publié le par Tortoise

Hier soir, en achevant de passer une soirée de pur bonheur avec une session de Zaccoutiques particulièrement bonne, je venait de me déconnecter, et comme je ferme mes fenêtre seulement après avoir déconnecté pour économiser un peu le forfait, ce n'est qu'à ce moment-là que j'ai vu les mails que j'avais reçus sur ma vieille boîte wanadoo.
Je m'apprêtais à la fermer aussi, quand mon oeil fut attiré par un titre inhabituel pour les pubs et autres spams: "et oui c'est bien moi". Mes yeux se déportent sur la gauche pour voir l'expéditeur, et là mon coeur à dû manquer un battement en voyant le nom de ma sista...

Ah la la. Je me doutais bien qu'il y avait quelque chose, j'arrivais vraiment pas à croire qu'elle s'était détachée de moi comme ça... Au fond de moi je savais que ça ne pouvait pas finir comme ça, mais il a fallu ce mail pour que j'ose y croire à nouveau.

Ma sista, ma soeur de coeur... Tu m'as tellement manqué, pendant tout ce temps... Mais aujourd'hui c'est reparti!
En allant me coucher j'étais dans un état d'excitation tel que j'ai mis très longtemps à m'endormir, j'étais euphorique, j'avais un sourire accroché qui me crispait le visage pendant que j'essayais de trouver le sommeil pour être fraîche ce matin... (pour rien, parce qu'en fait il s'est avéré que le poste avait réellement besoin de quelqu'un ayant plus de compétences que moi)

Et ce matin un de mes rêves de la nuit m'est revenu, il était assez space et incongru, comme tout rêve digne de ce nom, mais le principal qui en ressortait, c'était qu'on faisait l'attente devant Bercy, que Wanderin était là et que ma sista nous rejoignait...

Tout ça m'a fait pas mal cogiter (pas seulement le rêve, je veux dire, surtout le mail d'hier) et je me suis rendue compte d'un truc: Sista, Wanderin et EliceC, ce sont les seules personnes qui comptent vraiment le plus dans ma vie. Attention, hein, que les autres ne sentent pas dédaignés, il y a aussi d'autres personnes qui comptent pour moi.
Mais les seules amies avec qui je me sens vraiment très proches, vraiment comprise, vraiment à l'aise et sur la même longueur d'ondes, ce sont ces trois-là.

Ben ce genre de vérités, c'est pas tous les jours qu'on met le doigt dessus.

Publié dans Actual*Chroniques

Commenter cet article

hinky 06/05/2007 22:24

ah la la... tout ce temps sans nouvelles, sans rien... mais bon, je suis revenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue !!!!!!!!!!
Et pis bravo pour les rêves... je suis sûre qu'il doit y avoir un sens derrière tout ça... lool
gros bisous
 

Tortoise 08/05/2007 21:44

Oui, c'est repartiiii!!! Ahlala tu peux pas savoir comment je suis heureuse qu'on ait repris contact!Pour les rêves, heu, ça me fait bizarre qu'on me dise bravo... C'est vraiment le truc qu'on contrôle pas, lol! Quant au sens, pour une fois je crois l'avoir décrypté: les gens importants dans ma vie et Bercy qui m'obsède...à+!!

Wanderin 04/05/2007 22:52

wow, j'imagine comme tu dois être super contente ! En tout cas, ça fait plaisir ce que tu dis... et c'est aussi étrange parce que j'y pensais moi aussi ces derniers jours : je me morigénais de ne pas avoir assez révisé mes exams, parce que - entre autres - j'étais trop sur internet ces derniers temps, et ces deux dernières années en général... mais je me disais quand même que je ne regrette pas certaines rencontres (dans lesquelles Weird et toi êtes en première place !)

Tortoise 05/05/2007 22:22

Ah la la oui!!Et moi aussi je me suis souvent morigéné (même encore maintenant) de rester trop addicted à l'ordi, meme si je m'efforce de me limiter depuis pas mal de temps, mais je regrette pas les amitiés que j'ai pu nuer par ce biais... Meme si moi aussi j'y étais un peu trop souvent pendant mes années de fac, mais d'un autre coté ça m'a aidé à tenir!!