Reading the Deathly Hallows - bribes de la journée du samedi 28 juillet: chapitres 23 à 24 (p. 393)

Publié le par Tortoise

Gosh. Je suis encore sous le coup de la nouvelle mort. Dobby. Non, c'est pas possible, pas lui!!! J'avoue que je n'ai jamais pensé un seul instant à lui quand on a sur qu'il y aurait des morts et que j'essayais de voir qui il serait le plus probable de voir mourir... Pas Dobby, non!
Et voilà, les premières larmes sont versées... Au début, j'imagine que j'étais trop prise par la mise en route de l'histoire pour être vraiment touchée totalement par la mort de cette pauvre Hedwige et du vaillant Mad-Eye, mais là, Dobby, ça me touche de plein fouet... Je l'adorais, ce p'tit être attendrissant et rebelle...

J'ai pas pu continuer plus loin, j'ai refermé mon livre peu après  la fin de l'enterrement, après que Harry ait gravé sa stèle de l'inscription "Here lies Dobby, a Free Elf", et poursuit ses réflexions, mais j'ai pas poursuivi bien loin, j'arrivais plus à me concentrer sur ce que je lisais...

Bon, je vais essayer de dépasser ce sentiment de vide, pour rédiger mon compte-rendu du jour, puis je vais profiter de pouvoir surfer tranquillement pour peut-être faire une sorte de break (quoique, vu que j'évite tout site un tant soit peu Potterien et que c'est justement l'essentiel de ma vie "virtuelle", ça sera sûrement pas long, lol!), et je ne rouvrirai mon tome qu'un peu plus tard, quand j'irai au lit.
Okay, donc ce matin j'ai entamé le chapitre 23, "Malfoy's Manor", où le trio capturé est emmené au Manoir des Malefoy pour vérifier que c'est bien Harry qui a été attrapé, avant de convoquer le Dark Lord.



Tiens, en parlant de Dark Lord, je repense encore au film 5, et j'ai oublié un autre détail: une Pensinneuse avait fait remarquer que ça fait toujours aussi déplacé de voir Dumbledore dire "le Seigneur des Ténèbres" pour parler de Tom Jedusor, et après avoir vu le film je tombe entièrement d'accord avec elle: dans la scène de l'audience, à ce moment-là je n'ai entendu que ça tellement ça l'a choqué dans la bouche de ce personnage.
Well, retour au chapitre...


J'ai pas trop compris le sortilège qu'a jeté Hermione sur eux trois pour modifier leur apparence, d'ailleurs... Je crois que ça a fait comme s'ils s'étaient grièvement blessé, pour mieux rendre leurs visages difficiles à reconnaître... Malheureusement ça ne marche pas, du moins pas au top!

Hermione torturée pendant que Harry et Ron sont emprisonnés dans la même cellule que Ollivander, Luna, Dean et Griphook - euh, Gripsec -, ça serre vraiment le coeur, on souffre avec Hermione, et aussi Ron...
Et pendant ce temps Harry qui ne peut bloquer qu'une partie des visions de Voldemort qui vole en sur-place en haut de la tour de Nurmengard, questionnant Grindelwald, qui lui rit au nez qu'il ne L'a jamais eue, qu'il ne comprend rien, ne sait rien... Qui l'invite à le tuer, car il attend la mort (et moi qui le croyait déjà mort...), ce que Voldemuche finit par faire...

Et puis Harry qui fouille en désespoir de cause dans sa bourse aux miracles, qui déniche le bout de miroir qui reflète "a gleam of brightest blue"... Dumbledore?!! Harry qui demande de l'aide, toujours en désespoir de cause, et "the eye blinked, and was gone", et Dobby qui débarque... Dobby! Mon coeur a bondi quand j'ai lu ça, je le voyais déjà tous les sauver et l'histoire continuer dans un autre endroit, avec Dobby en prime...
Mais ce n'est pas une histoire gentillette ou tout se termine bien, je devrais finir par me le mettre dans la tête, depuis le temps que JKR nous le montre et nous le prouve...
Sur le coup, l'oeil bleu dans le miroir j'ai cru que c'était lui, Dobby, qui veillait sur Harry en ayant récupéré l'autre miroir à double sens, celui de Sirius, mais plus tard il semblerait qu'en fait non, que ça pourrait bien être Dumbledore, qui a envoyé de l'aide sous forme de Dobby...
Help will always be given at Hogwarts to those who ask for it.

Et toutes les réflexions dans lesquelles se perd Harry pendant qu'il creuse la tombe de *buhuuuhu* Dobby...

"Just as Voldemort had not been able to possess Harry while Harry was consumed with grief for Sirius, so his thoughts could not penetrate Harry now, while he mourned Dobby. Grief, it seemed, drove Voldemort out... though Dumbledore, of course, would have said that it was love..."

Queudver qui a dirigé sa main tueuse vers sa propre gorge plutôt que vers celle de Harry...
" And he thought of Wormtail, dead because of one, small, unconscious impulse of mercy... Dumbledore had foreseen that... how much more he known?"

"*The Dumbledore in Harry's head smiled, surveying Harry over the tips of his fingers, pressed together as if in prayer.*
You gave Ron the Deluminator. You understood him... you gave him a way back...
And you understand Wormtail too... you knew there was a bit of regret there, somewhere...
And if you knew them... what did you know about me, Dumbledore?
Am I meant to know, but not to seek? Did you know how hard I'd find that? Is that why you made it this difficult? So I'd have time to work that out?"

Puis Harry semble faire le point et décider quelque chose, et insiste pour voir Gripsec et Ollivander, séparément...

"Finally, Bill said, 'All right. Who do you want to talk to first?'
Harry hesitated. He knew what hung on his décision. There was hardly any time left: now was the moment to decide: Horcruxes or Hallows?
'Griphook', Harry said.

Je reste perplexe: ça signifie Horcruxes ou Hallows?

EDIT: Bon, finalement, comme j'ai reparcouru tout ça pour retrouver les citations exactes, la curiosité m'a poussé à continuer tout de suite, par l'entrevue avec Griphook.
Harry a raison: pour que Bella ait été si terrifiée par l'idée qu'ils soient entrés dans la coffre des Lestrange, et terrifiée vis-à-vis de Voldetruc, c'est sans doute parce qu'un Horcrux y est caché!


Mais je continuerai plus tard, là c'est l'heure du surf! Arrrf, ça y est, je suis devenue trop accro à l'adsl, là j'ai vraiment l'impression de mourir, lol!

Publié dans Potter*Fondus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wanderin 29/07/2007 16:53

Mes premières larmes ont aussi été pour Dobby... Quelle tristesse ! J'étais tellement abattue et les passages du creusage de tombe et de l'enterrement sont tellement beaux que je les ai relus au moins deux fois à voix haute... sniff...Sinon, je voulais corriger quelque chose : je crois que Hermione transforme uniquement Harry lorsqu'ils se font capturer. Parce que elle et Ron se font reconnaître assez rapidement parce ceux qui les ont déjà vus, alors que Harry, même Lucius a dû mal à être sûr. (je ne parle pas de Draco car il a une réaction assez bizarre...)

Tortoise 29/07/2007 17:20

Oui, ce passage-là est vraiment très très émouvant et brillament bien écrit! Je me suis arrêtée dessus beaucoup plus que sur le reste, et lors de mes relectures je suis sure que l'émotion sera à nouveau aussi forte... Boouuuhhh, pauvre Dobby...Sinon pour le sort d'Hermione, tu as raison! Mais j'avais pas trop pigé les détails de ce début de scène... Drago, oui, moi aussi j'l'ai trouvé bizarre!! Mais je suis sûre qu'il est du côté du Bien, ou du moins que être forcé à torturer son propre père lui a appris à rester toujours très neutre...