Reading the Deathly Hallows: fin du samedi 28 juillet + journée du dimanche 29 - chapitres 24 à 28 (p. 459)

Publié le par Tortoise

Bon, donc Harry interroge ensuite Ollivander pour chercher à en savoir plus sur la Deathstick, la Elder Wand... Mais c'est trop tard, au même moment Voldemort est arrivé aux mêmes conclusions: Dumbledore ayant vaincu Grindelwald en duel, c'est lui avait pris possession de la Baguette... Et Voldemort ouvre la tombe d'Albus pour la récupérer. Ce qui me laisse encore plus perplexe sur la question de Dumbledore mort ou vivant. Sa dépouille est bien dans le caveau, mais semble extrêmement bien conservée... Est-ce normal, dans le processus de funérailles à la mode sorcière, ou bien est-ce le signe que le corps n'est pas vraiment mort, ou bien que ce n'est pas le vrai corps, mais un leurre?
En tous cas je suis de l'avis d'Hermione: Harry n'aurait jamais pu, n'aurait jamais osé profaner le tombeau de Dumbledore pour récupérer the Elder Wand, il a donc fait le bon choix en privilégiant les Horcruxes, et en demandant l'aide du gobelin Gripsec pour obtenir celui du coffre des Lestrange...

Dans le chapitre 25, "Shell Cottage", le nom du domicile de Bill et Fleur, Harry se demande s'il a quand même bien fait de laisser Voldemort prendre cette baguette invincible...
Il se demande encore, lui aussi, si Dumbledore est bien mort ou pas...

En avril (on voit l'année passer!), Lupin vient leur annoncer que Tonks a accouché d'un petit Teddy, et demande à Harry d'être le parrain... C'est cool, la brouille semble complètement oubliée... Et le petit Teddy semble être métamorphomage comme sa mère: ses cheveux changent de teinte... Yeah!

Et puis Bill avertit Harry de se méfier des gobelins, qu'ils n'ont pas la même notion de propriété que les sorciers: pour eux, tout ce qui est fabriqué par les gobelins appartient aux gobelins, et ils désapprouvent que les sorciers puissent posséder leurs oeuvres, et se les passer de l'un à l'autre, sans jamais les rendre aux gobelins à qui on doit de tels objets...
Ca ne présage rien de bon pour leur collaboration avec Gripsec.
Au passage, j'ai apprécié que JKR nous détaille un peu plus les particularités des gobelins, ces êtres si présents mais si mal connus jusque là!

Dans le chapitre 26, "Gringotts", Luna reçoit un cadeau d'Ollivander, qui lui a fait une nouvelle baguette... Il est maintenant hébergé chez la tante Muriel, parce que Bill et Fleur manquent de place, et c'est assez émouvant de voir les liens qui se sont tissés entre Luna et le fabricant de baguettes, mais dans l'entretien qu'Harry a eu avec lui, on a pu remarquer que même après avoir torturé et séquestré par Voldemort, il continue un peu à l'admirer...
Hermione a du mal avec la baguette de Bellatrix, ce qui confirme ce qu'Ollivander leur a appris: Hermione n'a pas gagné l'allégeance de la baguette en la capturant par elle-même, voilà pourquoi...

On est en mai quand ils quittent le Shell Cottage pour leur expédition à Gringotts. J'adore le nom de l'identité qu'ils ont inventé pour Ron: Dragomir Despard... ça sonne trop bien!
Et la scène dans le coffre des Lestrange, c'est l'illustration de la couverture Bloomsbury enfant!! Les objets qui brûlent et se multiplient dès qu'on les touchent... La coupe de Poufsouffle... Gripsec qui ne leur a pas fait confiance une seule seconde et qui s'enfuit avec l'épée de Gryffondor! Mais comment ils vont faire, pour détruire les Horcruxes suivants???
Et Harry qui libère le dragon... Grandiose!!!

Ensuite, le chapitre 27, "The final hidding place"...
On sent bien que le but approche, ça se précipite! Harry partage à nouveau l'esprit de Voldemort: maintenant, Volduche sait que la coupe a été volée, et il savait déjà pour le journal, mais il n'a rien senti quand la bague et le médaillon ont été pris et détruits!! Bien sûr, maintenant, il veut s'assurer que tous ses Horcruxes sont bien en place... Mais comme il les passe mentalement en revue pour décider duquel vérifier en premier, Harry apprend que les deux derniers Horcruxes qui lui manquent sont Nagini, et un objet caché à Poudlard...

Dans le chapitre 28, "The missing mirror", le trio transplane aussitôt à Hogsmeade (Pré-au-Lard), dans l'espoir de trouver le Horcruxe de Poudlard avant que Voldemort découvre qu'il lui manque plus de Horcruxes que prévu... Ca ne résoud pas le problème de l'épée de Gryffondor et de la destruction de la coupe et de celui de Poudlard, mais bon...
Seulement leur apparition déclenche l'alarme du couvre-feu, et les Mangemorts devinent aussitôt que c'est Harry... Heureusement, le "Accio Cloak" ne marche pas, laissant le trio invisible... Ce qui nous confirme dans l'idée que la cape de Harry est l'un des trois Hallows, non?
Mais du coup les Mangemorts lâchent les Détraqueurs pour localiser Harry, parce qu'après tout, "easier to kill if he's been kissed first"...

Mais la porte du Hog's Head s'ouvre, et Aberforth Dumbledore va rattraper le coup en faisant croire qu'il faisait sortir son chat, et que c'est lui qui a lancé le Patronus dans la rue pour ne pas être dérangé par les Détraqueurs...
Et son Patronus est une chèvre, donc ce n'est pas lui l'auteur de la "silver doe"... (alors qui???) Mais c'est bien lui qui a le miroir de Sirius, qu'il a acheté à Ding, et grâce auquel il a pu leur envoyer Dobby!

Et il leur raconte l'histoire de sa soeur Ariana... Quand elle avait 6 ans elle a été attaquée et battue par trois enfants moldus qui l'avaient surprise à faire de la magie dans son jardin: à cet âge-là, les sorciers ne contrôlent pas encore leur magie...
Et depuis, elle était devenue à moitié folle... Par moments elle avait des crises de rage, sa magie explosait hors d'elle quand elle ne pouvait plus la contenir, elle avait sûrement peur de sa propre magie depuis que ça lui avait attiré des ennuis pareils... C'est d'ailleurs ces trois-là que leur père avait tué, sans jamais expliquer pourquoi il l'avait fait, et du coup, sans le justifier complètement, on le comprend un peu mieux... Surtout avec leur mère aux idées bien arrêtées...
A 14 ans, elle avait eu une crise en l'absence d'Abe (Aberforth, hin), qui avait tué leur mère par accident... Albus avait dit à son frère de retourner à Poudlard, et au début il s'occupait assez bien de sa soeur, mais après, Grindelwald est arrivé chez Bathilda, et Ariana est passée au second plan pour Albus... Au passage, lui et Grindelwald poursuivaient bel et bien la quête des Hallows...
Et puis Abe leur a dit en face qu'ils devaient mieux s'occuper d'Ariana, ne pas la laisser seule et donc l'emmener avec eux... Ca n'a pas plus du tout à Grindelwald, et une bagarre s'est engagée, et Ariana a été tuée dans le feu de l'action...

Grindelwald est parti pour ne pas rajouter ça à son ardoise, et Abelforth dit que ça rendait Albus libre de faire ce qu'il voulait, de devenir le grand sorcier qu'il avait déjà commencé à devenir...
Harry le détrompe en lui racontant comment, dans son agonie à la caverne du médaillon, Albus suppliait de "ne pas les frapper, de le frapper à leur place"...

Enfin le blason d'Albus se trouve redoré, et sa mémoire un brin restaurée dans l'estime de son frère, semble-t-il, puisqu'il reste silencieux à cet argument...

Puis il décide finalement de les aider, et alors il fait un truc très étrange: il dit au portrait d'Ariana qu'elle sait ce qu'elle a à faire, alors elle s'en va, puis elle revient avec l'image de Neville, et Neville lui-même atterit dans le bar!

Publié dans Potter*Fondus

Commenter cet article