Grisaille

Publié le par Tortoise

Ben cette foutue grisaille, c'est vraiment déprimant. Et le coup de blues du retour de week-end m'a encore frappé. J'suis toute cafardeuse...

Pis c'est tout bête, mais ça me manque d'avoir un ordi à l'appart'. J'ai pas de problème pour m'occuper, mais ça fait un vide.
Le soir, j'écoute mon baladeur ou je regarde la TV (vi, je l'ai rebranchée! Je regarde des bouts du JT, et je me suis remise à regarder Kaamelott et un peu les Simpsons) tout en bouquinant ou en me remettant à mes brouillons de traductions pour EHP, ou bien en réfléchissant vaguement à ma grosse fanfic, mais sans que ce soit bien productif. Je me suis trop habituée à écrire au clavier, alors j'essaye de reprendre un peu le virus de la plume...

Faut dire aussi que "L'attrape-coeurs" de Salinger n'est pas forcément la meilleure chose à lire quand la grisaille est déjà là. Mais je regrette quand même pas, j'ai bien aimé, il y a ce petit côté cru, pris sur le vif, qu'on retrouve aussi chez Stephen King. Et puis depuis le temps que j'ai régulièrement "Des fleurs pour Salinger", de Indo, dans la tête, c'était quelque chose que je cherchais à lire depuis longtemps...

'Fin bref. Hier, j'ai eu la visite de deux professionnelles de la DRAC et de la BDP, et ça m'a un peu foutu un coup supplémentaire. Faudrait que je fasse plein de trucs, et y aurait effectivement de quoi faire, mais franchement c'est pas le meilleur moment pour me faire envisager tout ça... En ce moment je suis plutôt du genre pantouflarde, à pas trop chercher plus loin du moment que j'arrive à faire tourner la boutique. Il faudrait, pourtant, je devrais chercher de l'aide et des conseils le plus possible, approfondir mes contacts, me renseigner, être entreprenante... Mais là, je suis vraiment pas motivée. Damn it...

 

Publié dans Actual*Chroniques

Commenter cet article