Histoire des Codes Secrets

Publié le par Tortoise

J'ai beaucoup aimé ce bouquin, et je suis ravie d'avoir eu autant de nez pour l'acheter. Il est extrêmement intéressant, vraiment passionant.
Il y a même pas mal d'humour!


Morceaux choisis:


p 21: Le secret des messages dans la Grèce antique
"Hérodote rapporte un autre incident où dissimuler le message suffit à en assurer le secret. Il conte l'histoire d'Histaïaeus qui souhaitait encourager Aristagoras de Milet à se soulever contre le roi de Perse.
Histaïaeus rasa la tête de son messager, écrivit le message sur son crâne, et ensuite attendit que les cheveux repoussent (à cette époque, on n'avait pas la même notion de l'urgence!).


p 266 & 269: Champollion, l'égyptologue
"A dix-sept ans, il publiait un article intiutlé L'Egypte sous les pharaons, tellement novateur qu'il fut immédiatement nommé professeur à l'académie de Grenoble.
Lorsqu'il apprit qu'il obtenait un tel poste à son âge, Champollion fut si bouleversé qu'il s'évanouit."
"Un jour de 1808, il rencontra dans la rue l'un de ses vieux amis qui lui apprit que le célèbre égyptologue Alexandre Lenoir venait de publier un déchiffrement complet des hiéroglyphes.
Champollion en fut tellement affecté qu'il s'effondra sur le trottoir; il semble qu'il avait l'évanouissement facile.
Toute sa raison de vivre constistait à être le premier qui lirait les écritures des anciens Egyptiens. Heureusement pour lui, les déchiffrements de Lenoir étaient aussi fantaisistes que ceux de Kircher, et la course restait ouverte."
"Champollion surgit dans le bureau de son frère en criant "Je tiens l'affaire" mais, une fois encore, il fut terrassé par sa passion pour les hiéroglyphes. Il s'effondra sur place, et dut garder le lit pendant cinq jours."


p 276: le Linéaire B, écriture de tablettes Minoennes
"L'historien David Kahn décrivait certains des caractères comme "un arc gothique surmontant une ligne verticale, une échelle, un coeur traversé d'une flèche, un trident courbé en hameçon, un dinosaure à trois pattes regardant derrière lui, un A avec une seconde barre horizontale, un S à l'envers, une grande chope de bière à moitié pleine, avec une anse fixée à son bord; des douzaines d'autres ne ressemblaient à rien du tout.""

Quand l'auteur se lance dans des démonstrations pour expliquer les techniques de cryptographie et de cryptanalyse, c'est souvent plutôt ardu et je n'ai pas toujours réussi à bien accrocher, mais dans ces cas-là c'est très facile de zapper un peu pour revenir à quelque chose de plus naratif, des anecdotes marrantes, etc...
Je craignais d'être totalement dépassée par le dernier chapitre, qui traite des théories quantiques, ouvrant ainsi sur l'avenir, mais au contraire ça a été tout aussi passionant.
J'ai été frappée en particulier par 2 passages: la superposition d'états et la notion de multivers.


Il est signalé en début de chapitre que les théories quantiques sont vertigineuses, et que sion les comprend sans éprouver ce vertige c'est qu'en fait on n'a pas compris.
Remarque très judicieuse...


Le concept de superposition d'états est exposé par une parabole connue sous le nom de "Chat de Schrödinger":
Un chat est placé dans une boîte. On part du principe qu'il est soit vivant, soit mort: ce qui fait 2 états.
Une petite fiole de poison est aussi dans la boîte, et le chat risque de la renverser, se tuant par la même occasion, ou bien de l'éviter et de rester en vie.
Si on ferme la boîte, on ne peut pas savoir dans quel état se trouve le chat. On en déduit donc qu'il est à la fois en état vivant, et à la fois en état mort!
C'est la superposition d'états. Quand on rouvre la boîte, le fait d'observer le chat le contraint à ne présenter qu'un état: mort ou vivant.


Bon, c'est complexe, et en même temps simple, mais j'ai été fascinée par ce concept.
Dans la Fantasy ce concept est souvent présent: dans les prophéties, les visions... Prenez par exemple Paul Atréides, dans Dune: ses visions lui montrent des avenirs possibles, mais tous ne se réaliseront pas. Mais en tant qu'avenirs potentiels, ils sont tous réels, tous existants en même temps...


Le concept de Multivers est même plus ambitieux: quand on ne peut que supposer l'état de quelque chose, eh bien en fait il se créé un univers parallèle pour chaque état possible.
Si on reprend le cas du chat dans la boîte, il y a un univers où il renverse le poison, et un autre univers, semblable, sauf qu'il évite la fiole.
Il peut ainsi se créer des milliards d'univers parallèles, ce qui donne le terme de Multivers...


Et ce qui rappelle très fortement le Disque-Monde de Pratchett!! Le Pantalon du Temps! Dans Va-t-en-guerre, Vimaire prend la mauvaise jambe du Pantalon du Temps, et se retrouve en pleine guerre pendant que, s'il était resté dans la bonne jambe, il serait peinard à Ankh-Morpock...
Là aussi c'est pas facile à expliquer, mais ayant lu Pratchett ça m'a paru très accessible...


Je sais pas si c'est une bonne idée de parler de ça, mais bon.
Enfin le bouquin termine par les recherches sur la conception d'un ordinateur quantique, et là je voulais juste vous montrer la photo du premier à imaginer ce concept:

Il s'appelle David Deutsch, et il a vraiment l'air du savant fou, je trouve ^^
Il paraît à la fois sympathique et légèrement inquiétant...

Publié dans Reading*Patch

Commenter cet article