Joyeux Noël

Publié le par Tortoise





Résumé :
Au soir de Noël en 1914, les hommes des tranchées cherchent un peu de paix. Au grand dam de leurs états-majors, une trève d'une nuit est déclarée. Dans les deux camps, on évalue le gâchis. L'Allemand Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l'opéra de Berlin, a renoncé à sa belle carrière et surtout à celle qu'il aime : Anna Sörensen, soprano et partenaire de chant. Le prêtre anglican Palmer s'est porté volontaire pour suivre Jonathan, son jeune aide à l'église. Ils ont quitté leur Ecosse, l'un comme soldat, l'autre comme brancardier. Le lieutenant Audebert a dû laisser sa femme enceinte et alitée pour aller combattre l'ennemi. Mais depuis, les Allemands occupent la petite ville du Nord où la jeune épouse a probablement accouché à présent.

Joyeux Noël - Plus d'info


Synopsis :
Lorsque la guerre surgit au creux de l'été 1914, elle surprend et emporte dans son tourbillon des millions d'hommes. Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l'opéra de Berlin, va devoir renoncer à sa belle carrière et surtout à celle qu'il aime : Anna Sörensen, soprane et partenaire de chant.


Anecdotes :
Pour les Oscars 2006
C'est en projetant Joyeux Noël dans une salle le mercredi 21 septembre 2005 (au Cinéma Le Régency à Saint-Pol-sur-Ternoise dans le Pas-de-Calais) que le distributeur UGC a permis à ce drame historique, attendu sur les écrans le 9 novembre, d'être LE film retenu par la Commission du Centre National de la Cinématographie pour représenter la France dans la course aux Oscars 2006. Pour être éligible, le long métrage devait en effet être sorti entre le 1er octobre 2004 et le 30 septembre 2005 et être majoritairement tourné en langue française.

Une coproduction européenne
Ce film, symbole de la fraternisation transfrontalière, est une coproduction européenne à laquelle ont participé plusieurs sociétés de nationalités différentes : Nord-Ouest Productions pour la France, Artemis Productions pour la Belgique, Senator Film Produktion pour l'Allemagne, The Bureau pour la Grande-Bretagne et MediaPro Pictures pour la Roumanie. Cette "européanisation" s'en ressent dans le casting composé d'acteurs tout aussi bien français (Guillaume Canet, Dany Boon), qu'allemands (Benno Fürmann, Daniel Brühl, Diane Kruger) ou anglais (Gary Lewis).

Retrouvailles avec le compositeur Philippe Rombi
Joyeux Noël marque les retrouvailles de Christian Carion avec Philippe Rombi, le compositeur de la musique d'Une hirondelle a fait le printemps. "J'ai non seulement composé la musique originale de Joyeux Noël, déclare-t-il, mais également un hymne qui a son propre rôle dans le film, puisqu'il unifie les camps ennemis. J'étais donc impliqué dans l'écriture du scénario. Et puis Christian m'a permis de réaliser un rêve de gosse en me faisant travailler avec le London Symphony Orchestra."

Impressions de tournage
Une fois surmontées quelques difficultés de financement, le tournage a pu débuter en août 2004. Christian Carion s'est d'abord chargé de filmer les scènes de guerre, camp par camp, pour que les acteurs ne se voient pas ou alors dans la confrontation. "C'est très bête, mais du coup, à la







Joyeux Noël - Photos du film

(Cliquez sur les vignettes pour les agrandir)

Publié dans Lorgnette*View

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article