Pour commencer cette rubrique en beauté

Publié le par Tortoise

Il y a quelques mois, j'avais acheté un DVD parce que ça faisait longtemps que j'avais envie de voir ce film et qu'il était à prix spécial. Mais, comme souvent en ce qui concerne les films, je ne l'ai regardé qu'hier. Je met toujours des lustres à regarder les films que j'ai enregistrés ou acheté.


Bref, tout ça pour commencer cette rubrique en beauté avec "Le Village", de Night Shyamalan.



Un film fort, poignant... Il y a des moments où le suspens est au top, on sursaute même si on s'y attendait parce que la tension est bien là (et on se retrouve avec un remarquable éventail de griffes dans les cuisses, huhu...). J'aime pas trop ça, contrairement à pas mal de gens j'aime pas avoir peur dans les films, mais là c'est juste des petites touches donc ça reste correct.


C'est un film qu'il faut voir 2 fois pour bien assimiler. C'était marqué dessus, dans les bouts de critiques de presse. Eh ben c'est vrai! A la première vision, le film met beaucoup de temps à démarrer, et puis il se termine en coup de vent. Mais maintenant qu'il me trotte dans la tête, je vais le revoir pour pouvoir appuyer mon attention sur certains que j'avait un peu zappées dans l'attente de savoir le fin mot de l'histoire, et qui me paraissent importantes maintenant.


Voilou. Bon, chuis pas une pro du résumé, donc en voici un rapide (merci copier-coller!)


Une petite communauté isolée vit dans la terrifiante certitude qu'une race de créatures mythiques peuple les bois entourant le village. Cette force maléfique est si menaçante que personne n'ose s'aventurer au-delà des dernières maisons, et encore moins pénétrer dans les bois... Le jeune Lucius Hunt, un garçon entêté, est cependant bien décidé à aller voir ce qui se cache par-delà des limites du village, et son audace menace de changer à jamais l'avenir de tous... 


 


                


Déjà à sa sortie j'avais eu envie de voir ce film, mais ce qui m'a vraiment incité à l'acheter c'est tout le bien qu'en pensent  Hinky et Amand.


Elles, elles ont flashé sur Joaquin Phoenix, eh ben maintenant que je l'ai vu je peux affirmer que c'est pas du tout mon genre... Même si c'est vrai qu'il est beau garçon ^^


 


Par contre j'ai été surprise de voir Adrien Brody dans ce film.


                 


Je l'avais déjà aimé dans "Le Pianiste" de Roman Polanski, mais là il est encore mieux. Mais pourquoi il joue toujours des rôles aussi dramatiques?


Dans le Village j'ai été très peinée de voir que son personnage mourrait, surtout de cette manière, j'avais envie de m'accrocher à un espoir,mais non ils vont ramener un médecin qui acceptera de vivre dans le village et d'en respecter les règles, et il le soignera...


Enfin, c'est la particularité des bons films et des bons livres, on part en fly comme ça parce qu'on s'est attaché aux personnages, et si tout se passait comme on le voulait l'intrigue n'aurait plus aucune profondeur.




Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, un célèbre pianiste juif polonais, échappe à la déportation mais se retrouve parqué dans le ghetto de Varsovie dont il partage les souffrances, les humiliations et les luttes héroïques. Il parvient à s'en échapper et se réfugie dans les ruines de la capitale. Un officier allemand, qui apprécie sa musique, l'aide et lui permet de survivre.


                 


Et pis j'crois que je vais aller voir si Adrian Brody a joué dans d'autres films, en espèrant le trouver dans des rôles moins torturés...


[EDIT] je viens d'aller voir un peu et ça a pas l'air bien gai, tout ça...

Publié dans Lorgnette*View

Commenter cet article