Le Thème du Sanglier dans l'Oeuvre de JK Rowling

Publié le par Tortoise


Il y a déjà bien bien longtemps, je m’étais interrogée sur les noms des alentours de Poudlard, Pré-au-Lard, etc... Puis j’ai lu les versions anglaises et cela m’a permis de me rendre compte de la redondance de la racine "hog" dans les environs de Poudlard.

Le Forum de la Pensine possède
un vieux sujet à ce propos, et c'est ça qui m'a donné envie de creuser le sujet. Je préfère tout de suite prévenir que ce ne sont que des pistes, des constats...

En voici le point de départ:

Point très intéressant soulevé dans un topic de FictionAlley, sur la redondance du mot 'hog' (cochon, porc, sanglier) dans HP (en anglais) :

JKR said that Hogwarts is a flower. Lots of plants were called 'wort' or 'wart' in the old days. There would be a connection, for example if hogs like to eat a plant/flower, it would have picked up the name Hogwarts. I think I read JKR said she just fancied the name.

A Hogshead is a measurement, as in gallons. Hogshead is a common enough name for pubs.

Hogsmeade... Hum... meade is wine made from honey

Pour les non anglophones, il est dit que JKR dit que Hogwarts (la VO de Poudlard) est une fleur, de l'ancien anglais "wart" ou "wort" utilisé pour de nombreuses plantes. On peut en déduire que Hogwarts doit son nom au fait que les sangliers mangeaient ces plantes.
Le mot "hogshead" désigne une mesure, et c'est un nom courrant pour les pubs. Ceci fait référence à la Tête de Sanglier, le pub de Pré-au-lard où se tient la première réunion de l'A.D., et qui est un lieu important dans toute l'intrigue générale de HP.
Hogsmeade (VO de Pré-au-lard) rappelle l'hydromel, "meade" en anglais.

Le sanglier est partout dans les noms de lieux de ces parages, et c'est un phénomène courant: dans les villes, le nom d'un quartier ou d'un monument se retrouve partout, et ailleurs les petits lieux dits qui gravitent autour d'un lieu plus important ont souvent des résonnances au niveau du nom.

* * * * *

Pour commencer, j'ai recherché tous les passages de Harry Potter où on voit nettement cette thématique du sanglier:

tome 3:
"Lorsque la diligence s'approcha en bringuebalant du magnifique portail en fer forgé, flanqué de colonnes de pierre surmontées de sangliers ailés, Harry vit les hautes silhouettes, masquées par des cagoules, de deux autres Détraqueurs qui montaient la garde de chaque côté."

tome 4:
"Avançant avec difficulté, les diligences franchirent le grand portail, flanqué de statues représentant des sangliers ailés, et remontèrent l'allée du château dans une véritable tempête qui les faisait osciller dangereusement."

tome 5:
"Lorsqu'ils passèrent entre les deux grand piliers de pierre surmontés de sangliers ailés qui encadraient le portail de l'école, Harry se pencha en avant pour voir s'il y avait de la lumière dans la cabane de Hagrid, près de la Forêt interdite, mais le parc était plongé dans une obscurité totale."

tome 6:
"Ayant toujours fait ce trajet en diligence, Harry ne s'était jamais rendu compte de la longue distance qui séparait Poudlard de la gare.
Avec un grand soulagement, il vit enfin les hauts piliers qui encadraient le portail, chacun surmonté d'un sanglier ailé."

Ce qui ressort, c'est bien évidemment le portail de l'école, avec ses piliers surmontés de statues de sanglier ailés. C'est significatif...

* * *

J'ai poursuivi mes investigations dans mon Harrap's Shorter 2004:

"Hog" signifie donc "sanglier, cochon sauvage, porc".
Pour revenir à Hogsmeade, on pense donc à "meade" (hydromel) mais le rapprochement avec "meadow" (pré, prairie) est aussi possible.

Quelques mots dérivés:
Hogshead: tonneau, barrique
Hogtie (to...): entraver, lier les quatre pattes de...
Hogwash: eaux grasses, foutaises
Hedgehog: hérisson ("cochon de haie"?!)

Hogmanay: la Saint Sylvestre
Traditionnellement les Ecossais préféraient célébrer la nouvelle année plutôt que Noël. Jusqu'au 18° siècle la tradition était d'offrir des cadeaux le jour de l'an.
Les coutumes écossaises étaient aussi anciennes que diverses: des coups de canon étaient tirés à minuits, et à ce moment-là les gens allaient rendre visite à leurs voisins avec un morceau de charbon en guise de cadeau, et tout le monde buvait une petite goutte de whisky pour fêter la nouvelle année.

Poudlard étant en Ecosse, voilà une autre confirmation de la popularité du sanglier dans cet environnement.

* * *

Tournons-nous maintenant du côté purement symbolique:

1001 symboles, de Jack Tresider, 2003:

"L'ours et le sanglier sont tous deux les symboles guerriers du courage, la férocité du sanglier suscitant aussi bien l'admiration que l'effroi. On l'associe aux divinités guerrières comme Wotan, Mars et Hachiman, au Japon.
Dans la mythologie hindoue, Vishnou, sous l'apparence d'un sanglier héroïque, se précipite dans les profondeurs abyssales pour reprendre la terre aux démons."

"En Europe du Nord et dans le monde celtique, le sanglier était un symbole de force et de résolution encore plus puissant que l'ours.
Les guerriers suédois portaient des heaumes en peau de sanglier, à la fois pour manifester leur combativité et pour appeler une protection.
Ce double sens symbolique explique les nombreuses statues votives de sangliers découvertes par les archéologues un peu partout en Europe où il était l'attribut de nombreux dieux guerriers."

"La passion bestiale et irréfléchie est également symbolisée par le porc. [...] Certaines peintures allégoriques chrétiennes montrent la Chasteté foulant du pied un porc qui représente la luxure.
Dans la Bible et dans la mythologie classique, les porcs sont des emblèmes de l'avidité sensuelle, comme dans le récit de Circé, qui changea ses soupirants en pourceaux."

"La truie était également une Grande Mère, emblème de fécondité. Elle remplace parfois la vache, dans la mythologie comme dans l'art égyptien et grec. Dans le monde celte, l'abondance était représentée par la déesse truie Ceridwen. [...]"

Dictionnaire historique des Celtes, Pierre Norma, 2003:

"Manifestation de Lug et d'Esus, d'une puissance rare, d'un tempérament solitaire et combatif, le sanglier illustre pour les Celtes le pouvoir sacerdotal qu'envie le pouvoir royal; c'est pourquoi il est continuellement chassé par les rois et héros voulant s'approprier la connaissance que seuls possèdent druides et initiés. Malgré des siècles de christiannisme, la signification druidique a survécu puisqu'en Irlande, on associe encore le sanglier à la crèche de Noël."

"Twrch Trwyth est la laie divine que le roi Arthur pourchasse sans cesse mais qu'il ne peut ni capturer ni tuer, car elle est immortelle. Twrch Trwyth représente le pouvoir sacerdotal que le roi tente de conquérir.
Dans les récits gallois primitifs, le processus de la capture est très complexe, car [il exige toute une série de conditions difficiles à obtenir:] on ne peut chasser Twrch Trwyth sans Drutwyn, le chien de Greit ab Eri, qu'on ne peut retenir sans la laisse de Kwrs Kant Ewi, [etc, etc... je vous passe les détails interminables...].
La chasse finit cependant par être triomphale, mais Twrch Trwyth échappe tout de même au roi Arthur en sautant dans l'océan.
Depuis, on entend la chevauchée fantastique traverser les landes désertes d'Arthur et sa troupe poursuivant l'insaisissable déesse de la vie."

Les Celtes, histoire et dictionnaire, de Venceslas Kruta, 2000:

"Le sanglier jouissait auprès des Celtes d'un prestige particulier: ses défenses accompagnaient depuis l'âge de bronze certains individus jusque dans la sépulture, ses représentations ornaient les enseignes militaires, les casques, les boucliers. [...]
Le pavillon de la trompette de guerre, le carnyx, avait la forme d'une tête de sanglier."

 * * * * * * * * *

Pour continuer dans le symbolisme, voyons maintenant une forme plus subtile: la mythologie...

Le Sanglier de Calydon
Envoyé par Artémis pour punir Œnée, roi de Calydon, parce qu'il avait oublié de faire une offrande à la déesse comme il l'avait faite aux autres dieux, cette monstrueuse bête ravageait le territoire de Calydon, tuant le bétail et terrifiant les habitants du pays.
Sa description varie selon les auteurs : Homère mentionne simplement « un sanglier sauvage, un solitaire aux dents blanches », tandis qu'Ovide décrit « un sanglier si énorme que l'Épire herbeuse n'a pas de taureaux plus grands (...) », et parle de « soies aussi raides que des javelines [qui] hérisssent son cou ; tandis qu'il pousse de rauques grognements, une écume brûlante coule de ses larges épaules ; ses dents égalent celles de l'animal indien ; la foudre sort de sa gueule ; son souffle embrase le feuillage. »

Afin de débarrasser la région de ce fléau, Méléagre, le fils d'Œnée, demande l'assistance de nombreux héros provenant de toute la Grèce antique.
Atalante, la seule héroïne de la chasse, porta le premier coup mortel à la bête, que Méléagre acheva. Celui-ci offrit à la chasseresse la peau de la bête en signe d'hommage et de reconnaissance, provoquant par ce geste la fureur des autres chasseurs.

L'épisode de cette chasse est un sujet souvent traité dans l'art antique.

 

Rappelons d'ailleurs que le fait de trancher la tête du gibier vaincu est une vieille tradition de venerie.

* * *

La symbolique héraldique du sanglier est également intéressante:
Férocité. Autorité spirituelle, sorcellerie, don de prophétie, impétuosité dévastatrice.
Avouons que ça colle parfaitement à Poudlard, et Pré-au-lard, le seul village exclusivement magique d'Angleterre!!

* * *

D'une manière moins directe, il y a aussi Tristan & Iseult:

A la troisième nuit, Iseut songea qu'elle tenait en son giron la tête d'un grand sanglier qui honnissait sa robe de sang, et connut par-là qu'elle ne reverrait plus son ami vivant.

J'ai voulu creuser le thème des symboles en opposition du cerf et du sanglier auquel un Pensineur faisait allusion, mais je n'ai rien trouvé, et comme je n'ai jamais étudié cette oeuvre pendant ma scolarité je n'ai pas de pistes poussées...

* * * * *

Pour la petite anecdote, un détour par un site pédagogique autour de Astérix:

Le sanglier, mythe ou réalité ?
 Le sanglier, contrairement à ce que donnent à penser les aventures d'Astérix, n'était pas le plat préféré des gaulois.
Ils lui préféraient le porc et le bœuf (qu'ils élevaient) accompagnés de céréales (les Gaulois étaient des paysans), arrosés de cervoise, d'hydromel ou de vin d'Italie.
Le porc occupait une place de choix dans l'alimentation des Gaulois, qui appréciaient beaucoup sa viande consommée bouillie, rôtie ou en charcuterie.
L'abattage du cochon était l'occasion d'une fête. On préparait jambons, saucisses, lard, tête de porc, boudin et quenelles avec sa viande. La charcuterie était alors séchée, fumée, salée ou confite (conservée dans la graisse). Ce qui n'était pas consommé par la famille était vendu sur les marchés et foires.
Sa graisse, le saindoux, était utilisée en cuisine.

Noter le trophée sur le mur derrière Abraracourcix:

* * * * * * *

Enfin, j'aimerais signaler une coïncidence amusante, dégotée par hasard dans mon Dico des Noms Propres:

"Après la mort de son père, Virginia Woolf prit l'habitude de recevoir ses amis dans sa maison de Bloomsbury et fonda ainsi le Bloomsbury Group.
Aidée de son mari, Leonard Woolf, elle mit sur pied une maison d'édition, la Hogarth Press."


Quand on sait que l'éditeur des VO de Harry Potter s'appelle Bloomsbury, le lien avec la Hogarth fait tilter!

Bon c'est peut-être un peu trop tiré par les cheveux sur ce coup-là, d'accord...

* * * * *

Pour finir, le royaume du sanglier est la forêt, ce qui correspond parfaitement à l'environnement de Poudlard... La Forêt Interdite, mais aussi les paysages de Pré-au-lard qui sont très sauvages.


J'en profite pour vous renvoyer à une réflexion sur le cerf dans Harry Potter, effectuée avec brio par une amie qui hélàs n'a plus de connexion web depuis des lustres.
Comme par hasard, elle l'avait hébergé sur son forum... intitulé le Hog's Head!



Cette image est issue du DVD du film HP 2, si vous voulez le retrouver c'est au chapitre 23, "Tom Elvis Jedusor". Je ne sais pas si d'autres sangliers apparaissent dans les films, ce n'est pas mon support de référence pour HP et je ne les revois pas souvent pour éviter de mélanger à cause des "raccourcis" et autres altérations de l'oeuvre de JKR effectuées par les réalisateurs.
Cela dit, si vous repérez d'autres images de sangliers dans les films qui pourraient agrémenter cet article, n'hésitez pas à m'envoyer un mail pour me préciser dans quel scène chapitrée vous l'avez trouvé.

Publié dans Potter*Fondus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article