La fin des haricots

Publié le par Tortoise

Depuis hier j'ai mes choses... vous savez, ce qui arrive aux femmes une fois par mois.

Métamorphose en louve enragée, oui, c'est ça.

Ma lecture du moment m'aide un peu: France Loisirs nous a gracieusement offert un recueil de 4 nouvelles intitulé "ballades irlandaises", qui est vraiment très bien d'ailleurs. J'aime bien les nouvelles mais c'est rare d'en trouver des bien.
La 2° a pour titre "le vingtuitième jour", de Catherine Barry, et relate la métamorphose, ou plutôt l'état d'assaut qui la précède la chose elle-même. Elle est vraiment très bien écrit, je m'y suis facilement reconnue... Sauf que moi ça ne me le fait pas avant, du moins pas trop (ma mère me dit toujours que je suis hargneuse à ces moments-là, mais moi je trouve que je ne le suis pas plus que d'habitude... peut-être que je ne me rend pas compte?), moi c'est pas avant c'est pendant. Unmal de chien, c'est terrible. Le moindre mouvement c'est la catastrophe et même immobile j'y échappe pas.


Bref. Pour en revenir à la nouvelle de Catherine Barry ça fait bizarre de voir des références à HP dans un autre livre... et ça fait sacrément plaisir.


Aujourd'hui, c'est mon dernier jour de vraies vacances. Après, mon père est là pendant 3 semaines, et ensuite mon sort sera sûrement réglé pour l'an prochain.
Je vais être obligée de réduire mon temps sur l'ordinateur, ça me fend le coeur à l'avance. Jusque là j'en ai profité à fond: minimum 5 heures par jour, un record. A tel point que j'ai même réussi à ouvrir officiellement mon forum rpg hp. J'en suis fière...
Mais ce soir tout ça sera fini. Si j'arrive à venir au moins une heure, le soir, un jour sur deux, ça sera déjà un miracle. Ca va être dur...


Et les soucis vont reprendre le dessus. Je sens que je vais avoir des embrouilles avec les Telecom & Wanadoo.  Je sais toujours pas si j'aurai mon portable. J'hésite toujours, le philipps 568 m'attire beaucoup mais les touches sont petites et je ne suis pas certaine qu'il enregistre les sons. Et je n'ai aucune idée de comment ça se passe pour mettre les photos sur ordinateur. J'ai intérêt à bien choisir parce qu'à ces prix j'en changerai pas de sitôt.


Je sais toujours pas ce que je veux vraiment pour l'an prochain. J'ai envie d'être à Clermont parce que je serai tranquille, encore faut-il que je sois sûre de pouvoir prendre internet, et si possible l'adsl, et rien n'est moins sûr car ça coûte tout ça. Et d'un autre côté je serai vraiment abandonnée à moi-même et ça me fait un peu peur. Impossible de compter sur papa, qui sera vraiment trop loin, cette fois.
Et j'ai pas envie d'aller à la fac. Pas envie de faire une autre année comme celle que j'ai passé. Et ça sera forcément plus dur qu'à Limoges. Je veux pas... Et puis si je vais à Clermont ça va encore repousser ma rencontre avec ma Sista et ça ça me fout les nerfs. Ca fait trop longtemps qu'on arrive pas à se rencontrer en vrai. Si j'avais plus de cran j'aurai été la voir chez elle. Mais en train faut passer par Paris avec changement de gare donc même pas la peine d'y penser. Chuis pas capable de faire ça, moi... Et c'est tellement pas sûr qu'elle puisse venir pendant ses vacances que je le vois bien nous passer encore sous le nez.


Cette rencontre me donne énormément envie de rester à la maison. Le problème c'est que si je reste, quand ma mère va arrêter de travailler je serai plus tranquille, et même avant il faudra que je cherche un job sinon ladite mère va finir par m'étrangler et mon père me ressortira la grande batterie de sarcasmes méprisants, qu'il n'a jamais vraiment rentré d'ailleurs. Je veux pas non plus vivre ça.
Travailler... autant le dire clairement: ça me terrorrise et me fait royalement chier.


Moi tout ce que je demande à la vie c'est... de faire ce qui me plaît, rien d'autre. Et là, quand je résume mon problème de cette façon, je me rend compte que c'est pas un problème exclusivement personnel, non, c'est le problème de beaucoup d'autres gens.
Et qu'on a pas le choix, que cette option-là n'est pas possible, à moins d'être né milliardaire, ce qui est rarement le cas.


Et cette fatalité me révolte. Parce que j'arrive pas à m'imaginer dans les autres options, dans la vie "normale", "raisonnable". Je veux pas.


 


On partait dans les nuages
Cueillir des pensées sauvages
On savait, on savait, que ça n'allait pas durer

Qui aurait pu nous le dire
Qui aurait su nous l'écrire
Qui avait la solution
Pour ne jamais devenir grand

Publié dans Anté*Chroniques

Commenter cet article

Tortoise 16/02/2006 16:22

RECUP DE COMS
Oni (12.8.05 14:38)J'aime bien cette chanson de la grande sophie ... je ne veux pas devenir grande moi ... Je veux paaaas =/Allé pr tes choses beh tu peux te defouler, ya une bonne excuse ...



Weird (13.8.05 15:47)Avant d'entrer dans la vie active, je pensais comme toi. Bon, je ne vais pas dire qu'aujourd'hui je m'éclate tous les jours au boulot, mais c'est toujours moins gonflant que les études et en plus ça rapporte des $ ! Et puis, la vraie vie est ailleurs, alors je profite d'avantage de mon temps libre... Courage :-)






(14.8.05 14:51)Hello !!! Si ça peut te consoler à propos de ces *choses*, dis-toi que ça peut être pire que moi: j'en arrive à tomber dans les pommes à cause de la douleur! Et c'est arrivé pas plus tard que la semaine dernière pendant mes vacs... pas solide la fille lol! M'enfin, moi non plus je veux pas aller à la fac... ça me fait trop flipper!! La vie est si injuste... on devrait tous être né milliardaire =)Bizous! Hello !!! Si ça peut te consoler à propos de ces *choses*, dis-toi que ça peut être pire que moi: j'en arrive à tomber dans les pommes à cause de la douleur! Et c'est arrivé pas plus tard que la semaine dernière pendant mes vacs... pas solide la fille lol! M'enfin, moi non plus je veux pas aller à la fac... ça me fait trop flipper!! La vie est si injuste... on devrait tous être né milliardaire =)Bizous!






Tortoise (14.8.05 18:51)yeah t'es de retour! trop bieng :-)ma pov t'as vraiment pas de bol toi... ça console un peu, c'est vrai! yeah t'es de retour! trop bieng :-)ma pov t'as vraiment pas de bol toi... ça console un peu, c'est vrai!