Cash claquage

Publié le par Tortoise

Arg pourquoi j'arrive pas à me retenir??? J'ai encore craqué plein de sous... Dès que je vois "occasion" ou "prix spécial" je me dis illico que c'est l'occasion ou jamais d'avoir ce truc, sans réfléchir plus loin...
Enfin je vais pas encore me lamenter, je le sais que je craque à tout va!!


Petite review: les travaux sont enfin finis au bureau de presse/bar où je vais d'habitude et où j'ai acheté des nouveaux Dédé pour ma collec' héhé...
J'aime bien cte ptite boutique, d'habitude je met pas les pieds dans les bars mais celui-là est bien séparé du côté presse, et le quartier vaut le coup.
Puis j'ai attendu 3 quarts d'heure à la Poste juste pour faire affranchir mon dossier de pré-inscription à Clermont tout ça pour ça pfff...
Du coup en sortant comme je débouchais dans une ptite boutique que je connais bien j'ai pas pu résister et j'ai refait mon stock de cartes Diddle.
Ensuite j'ai foncé à Anecdotes parce que je voulais éviter de trop dépenser... Tu parles!! J'ai flashé sur plein de CD et je me suis crevé le coeur à faire un minimum de tri...
Au final je ramène Lisa Ekdahl, Made in England 2: "the new wave" et "le quart d'heure des ahuris" de Eiffel.
Ce dernier c'est juste parce qu'il était vraiment pas cher et comme ça je peux récupérer 1 de mes CD inscriptibles.
Lisa Ekdahl j'avais entendu beaucoup de critiques et de promo qui m'avait vraiment branchée, ça m'arrive de temps en temps d'acheter comme ça sans avoir entendu, bien sûr à pas trop cher, là aussi c'était en occase... Mais ptin le boîtier a bien souffert du voyage et à l'écoute je regrette un peu. C'est pas mal, mais bon de là à acheter, si j'avais su... Bah tant pis c'est fait c'est fait, ils reprennent pas les occasions et de toute façon il est pas trop mal quand même.
Made in England c'est juste une occas' à 4 € une compil dont je connais pas mal de titres, à ce prix-là pourquoi pas!!
Mais alors j'en ai beaucoup plus qui sont passés entre mes mains avant que je les repose... Un best of de Björk, le Live de Aston Villa que j'essaye d'acheter depuis plus d'un an  en repoussant à chaque fois comme aujourd'hui, un best of des Rita Mitsouko, un de Malicorne, le magnifique "Lan Duil" de Mary Jane Lamond pour l'avoir en neuf et pas gravé, le dernier Kyo (*cette fois je le prend*... eh ben non!), le dernier Moby, le dernier Stephane Eicher... Et même la BO de Requiem for a dream, que j'ai préféré laisser malgré son prix joli joli parce que j'ai pas encore vu le film... Rayon DVD ils l'avaient pas évidemment et j'ai pas envie de me prendre la tête à commander en ce moment. Dommage...
Toujours pas de BO de SHREK 2, pareil ça sera une autre fois, pas envie de commander.
Rayon bouquins j'avais décidé de freiner vu ce que j'avais déjà en CD. J'ai quand même pris 2 Terry Pratchett... J'ai été chercher le bouquin pour ma mère à l'étage, décidément faudra que je pense à l'explorer un jour où j'aurai plus de temps... Le livre c'était "les gestes vérité"" de Sulger, un bouquin sur la communication et la gestuelle, pas exemple quand on pointe quelqu'un du doigt même en souriant c'est une démarche d'agression, volontaire ou non... Quand on se frotte la joue ou le nez c'est signe qu'on "se trouve en rupture d'équilibre intérieur"... Bref ce genre de trucs. J'ai feuilleté, c'est pointu mais intéressant.
Juste avant de payer, al table des nouveautés me révèle une sortie poche de la plus haute importance: Longue marche, les 3 tomes, de Bernard Ollivier. Un type qui a fait un long voyage tout à pied sur la route de la soie. C'est passionant, super style, on s'y croit, on voyage avec lui... J'ai pris le tome 1.


Ensuite retour au bus et là jusqu'au lycée pas loin de chez moi où il est descendu j'ai pu admirer un type sacrément bien foutu...
Mais vous vous en foutez lol!!!


J'ai achevé l'aprem avec mes courses, encore une fois je pensais pas avoir besoin d'un panier et je me suis retrouvée chargée comme un âne. J'ai craqué pour des carnets ça faisait longtemps ptin mais ça devient maladif!! Faut vraiment que j'arrête un peu avec cette obsession des carnets.
Et au moment où j'attendais pour traverser, j'ai rencontré Anouk. Anouk, c'est mon amie d'enfance... Nos mères se sont liées d'amitié à la maternité... C'est une belle histoire qui aurait pu finir mieux. Nos parents se sont engueulés et pendant toutes les années du collège et même début lycée on s'est plus vues. Faut dire que sa mère est un peu spéciale, mais bon...
Avec le temps les querelles des parents se sont calmées malgré une rancune et une méfiance, et donc une distance toujours présentes, le contact est revenu un peu. J'ai revu Anouk... euh... je crois que c'était pendant ma première année de fac'.
Ptin la déception. Elle a trop changé. Enfin je la connais, donc ça m'étonne qu'à moitié, mais ptin la déception quoi. Miss is peace and love, complètement fofolle, gamine...
Bref c'est plus pareil.
Au moins cette fois ci on a su un peu quoi se dire par rapport à pas mal d'autres fois où on se croisait et où c'était juste bonjour ça va au revoir.


Et me revoilou. Même pas croisé de fous. Enfin celui du bus, au début, ça en était ptêtre un je sais pas trop, j'étais pas hyper rassurée mais le bus est vite arrivé.
Oui, parce que j'habite pas très loin d'un grand hôpital psy, je sais si ça a à voir, mais y a quelques vieux dingues qui se baladent dans le quartier et moins je les croise mieux je me porte. C'est vraiment pas rassurant de les croiser, surtout si ils vous remarquent...


Well je vais arrêter là mon blablatage, il faut que je révise pour demain... (ouiiiin!!!)

Publié dans Anté*Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article