La Trilogie de Bartiméus, Jonathan Stroud

Publié le par Tortoise

J'ai fini, j'ai fini(ihihiigni!!)
 pourquoi je tourne toujours cinglée limite hystérique quand je finis un bon bouquin?

   

(oui, la couverture du tome 2 en poche est très moche, mais que voulez-vous, quand on évite de trop dépenser... ça vaut aussi pour mon tome 3, acheté d'occasion, aux premières pages incrustées de sable et à la tranche "cassée" au dernier tiers, que j'ai tenté de recoller avec pour seule résultat de massacrer les pages... Mais bref!)

L'histoire : (tome 1) Bartiméus est un djinn de niveau moyen mais assez puissant; un jour, il se fait invoquer... par un gamin de 12 ans, Nathaniel. Qui lui demande de voler pour lui l'Amulette de Samarcande chez le puissant magicien Simon Lovelace.
(tome 2) Deux ans plus tard, Bartiméus est de nouveau invoqué par Nathaniel, devenu membre influent du gouvernement, pour l'aider à venir à bout de la résistance, un groupe de plébéiens (= non magiciens) qui se rebellent contre le pouvoir tyrannique des magiciens. Apparaît alors le personnage de Kitty la résistante, qui entre dans le trio des personnages principaux. Et par dessus le marché, un golem détruit sur son passage les rues de Londres.
(tome 3) Bartiméus, extrèmement affaibli parce qu'il n'a pas pu retourner dans l'Autre Lieu depuis plusieurs années, est toujours au service de Nathaniel, devenu un magicien sans coeur comme les autres. Kitty, quant à elle, s'est mis en tête de découvrir un moyen pour rallier les démons et les plébéiens et lutter contre la domination des magiciens ; la Porte de Ptolémée semble un de ses seuls espoirs.

(Vive le copié-collé, mais rendons à
Milora du MdE
le mérite des efforts que j'ai eu la flemme de faire)

Le cadre est magnifique: Londres, Prague, des détours par l'Egypte ancienne... Le côté politique est très intéressant, l'aspect hautement sarcastique de Bartiméus est absolument délectable, y a tout un tas de choses très sympa... L'évolution de la personnalité de Nathaniel, par exemple... Et l'humour british qui y règne d'un bout à l'autre est vraiment délicieuse! Avec d'ailleurs, un usage des notes de bas de page aussi intensif que Pratchett ^^
Par exemple:

------------------

"- Bartiméus !
- Nathaniel * ?

* Chacun de nous deux essaie d’adopter un ton sec, autoritaire et peu amène. Ni l’un ni l’autre n’y parvient tout à fait. Lui s’exprime dans le registre habituellement réservé aux chauves-souris et aux sifflets pour chien ; quant à ma voix à moi, on dirait le gazouillis d’une vieille Anglaise qui demande un sandwich au concombre pour aller avec sa tasse de thé."

----------------

"Pour certains* c'est admirable de mourir en héros.

*Généralement pour ceux qui n'y sont pas confrontés, les politiques et les écrivains, par exemple. "

------------------------

"Maudit démon ! C'en est fini de toi ! Le Feu Réducteur te guette ! Je vais répandre ta vile Essence dans tout le bâtiment comme... euh, comme de la vulgaire margarine, et... et en couche épaisse en plus !"

-----------------------

J'adore

Et je m'attendais pas à une fin comme celle-là, à la fois triste et heureuse... (ça dépend pour qui)
Ca laisse un peu un arrière-goût d'inachevé, mais en même temps ça évite une fin conventionnelle...

Et il y a eu un projet d'adaptation au cinéma, tombé à l'eau mais qui renaîtra peut-être un jour... Je serais curieuse de voir ça, mais je suis assez sceptique quand je vois que Stroud dit:
"
L’équipe du film m’a prévenu que si, dans le livre, Bartiméus prend l’apparence humaine de Ptolémée adolescent, il était néanmoins préférable qu’il se manifeste dans le film sous une apparence plus adulte, afin de pouvoir travailler avec un acteur célèbre et chevronné. J’ai accepté puisque c’est pour le bien du film. Je crois cependant que ce sera un peu moins fidèle à l’esprit de Bartiméus."

C'est clair que ce serait beaucoup moins fidèle, on perdrait beaucoup de choses si l'apparence de Ptolémée était adulte et non ado...

M'enfin quoiqu'il en soit, les livres sont une trilogie à lire à tout prix!

Publié dans Reading*Patch

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article