Relecture, écriture...

Publié le par Tortoise

Je viens de relire Bananes mutantes, c'est vraiment bourré de mauvaises tournures... J'étais déjà consciente qu'il y avait des maladresses, mais maintenant que j'ai plus de recul, je sais qu'en tant que lectrice lambda je serais loin d'apprécier ce texte autant que lors de son écriture... J'aime toujours mes idées, mais la mise en forme pèche gravement. Grmbl. Bah, je vais pas le refaire, j'en aurais pas le courage, mais bon, voilà.

En ce moment je suis encore partie sur d'autre idées, et un simple OS est en train de se transformer en petite fic à chapitres! Enfin, dès que j'aurais réussi à me calmer sur la collecte de notes et de documentation et à me lancer vraiment dans la rédaction... Ce qui ne devrait vraiment plus tarder (enfin c'est moi qui l'dis, ahem).

Et quand j'aurais fini, peut-être que je reprendrai enfin mon Bibliotheca Multiversalis là où je l'avais laissé.

Et puis j'ai une envie de retenter des traductions, cette fois dans l'univers du Disque, et en collaboraton avec Mirliton...

Et je n'oublie pas tous mes autres projets, Complainte de la Sanglotière, Vent dans l'Aven, etc, mais va savoir quand j'aurai le temps d'y retourner, à ceux-là!

C'est que tout ça, c'est bien gentil, mais ça bouffe un temps fou, et j'ai déjà du boulot en cours un peu partout avec mes forums (projet d'écriture en commun et recueil du MdE, Magic Swap des Fondus, tout plein de trucs pour la maintenance du Vademecum), et que je suis plutôt de tendance fatiguée depuis la reprise...
(pis aujourd'hui y'a un de ces vents, pfiou! à décorner un boeuf, coucher des arbres et taquiner des p'tites tutures innocentes, farpaitement!)

Aah, si seulement il suffisait d'un coup de stylo agité élégamment en l'air, comme un coup de baguette magique, pour concrétiser les idées qu'on a en tête et leur faire prendre forme dans un vrai texte bien développé, etc!
Bon, d'accord, ça serait trop facile... (ou au contraire ça ne me changerait rien, vu l'élégance que je pourrais déployer) Mais bon, c'est pas interdit de rêver, hin?!

Publié dans Text*Book

Commenter cet article

Tortoise 26/01/2009 18:11

Oui oui, Ani, c'est tout à fait ça: on est toujours plus critique envers soi-même, surtout quelques temps après ^^Et retravailler un texte, j'aime ça aussi, mais à partir du moment où je l'ai posté, pour moi ça marque un cap, je suis toujours beaucoup plus réticente à y retoucher après...Bref, tout ça est bien psychologique ^^

Flo 25/01/2009 22:20

Au moins tu as assez de projets pour t'occuper un bout de temps ^^!Moi j'aimerais pas ne pas avoir à travailler mes textes, c'est à ce moment que je m'amuse le plus, tordre toutes phrases, chercher le bon mot... c'est ça le plaisir de l'écriture !

Alda 24/01/2009 15:40

Tu es sûre pour Bananes mutantes ? Je n'y avais pas vu tellement de maladresses, et je l'ai quand même bêta-lu ce texte ! Autrement dit, s'il en reste, c'est autant ma faute que la tienne... Enfin, dans mon expérience, c'est toujours une douche froide de relire ses textes quelques mois plus tard, c'est peut-être ça qui joue aussi ? (En parlant de ça, pas plus tard que tout à l'heure je relisais des notes que j'avais prises à la rentrée, et ça m'amuse toujours de retrouver mes vieux papiers parce que je redécouvre les gribouillis dans les marges. En l'occurrence, il y avait un Tardis et un marsupilami... devine ce que je devais avoir en tête à ce moment ?)