Raid de samedi dernier

Publié le par Tortoise

Alleluia, il y a enfin de l'adsl chez mes parents! Depuis le temps, j'y croyais plus...
Bon par contre, l'ordi est toujours la même relique et il faut toujours un bon quart d'heure pour le démarrer. Une fois que c'est parti, y'a plus que 2 ou 3 bugs occasionnels mais globalement ça marche.
M'enfin je vais quand même continuer à faire comme s'il n'y avait pas de connexion quand je reviendrai chez mes parents, parce que c'est aussi pour faire un break et passer du temps avec eux que je reviens, alors bon.
N'empêche que c'est bien pratique d'avoir cette possibilité.

Bref, samedi j'ai pu effectuer un mini-raid en ville: j'ai commencé par m'acheter enfin une nouvelle paire de chaussures. Un peu moins confortables que ma paire actuelle, mais ça va quand même et en les portant elles vont sûrement s'arranger. C'est vraiment galère pour trouver des godasses bien confo pour ménager mes n'ongles incarnateurs...

Ensuite j'ai été prendre mes premières habitudes chez le dernier libraire général indépendant de la ville dont j'ai bien l'intention de devenir une fidèle. Jusque là je n'y avais été qu'une poignée de fois et je n'avais jamais exploré tous les recoins, donc je m'en suis donné à coeur joie pour fouiner partout. C'est vraiment grand et tout plein de recoins partout, avec des allées étroites toutes empilées de bouquins partout, j'adore. Le personnel laisse fouiner en toute tranquillité mais est très compétnt et sympa quand on veut se renseigner. Et en plus la carte de fidélité est plus avantageuse que chez mon ancien libraire. Tout pour plaire, quoi.
Donc j'ai été pêcher un petit librio que j'avais repéré depuis longtemps sur le Web: "it's raining cats and dogs et autres expressions idiomatiques anglaises" qui va sûrement m'être bien utile, puis j'ai contemplé le rayon Fantasy. Bon, il manque de place, c'est certain. Du coup, surtout de l'édition de poche... Mais on sent qu'il y a un effort de fait, surtout avec le coin de sorties récentes. Pis vu comment tout est ratatiné sur tout l'espace, c'est normal, on peut pas trop en demander non plus.
Donc j'ai quand même pu attraper le 2° opus en poche de "Quand les dieux buvaient" de Catherine Dufour, avec l'aide du libraire parce qu'il avait été sournoisement recouvert par d'autres poches, mais je suis quand même ressortie avec.
A partir de ce moment j'ai eu envie de pousser des gni.
Et encore maintenant que je le lis. D'ailleurs voilà: gni, gnii, gniii !!!

Après un petit saut avec ma mère chez le libraire BD bouquiniste juste à côté, on a encore fait un arrêt en banlieue pour voir la bio coop qui s'est installée récemment, où j'ai sautillé devant tous les thés et tisanes, et on s'est aussi laissées tenter par quelques soupes, et on y retournera sûrement de temps en temps.

Bref, j'en suis rentrée crevée mais ravie, comme d'hab' ^^

Publié dans Actual*Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article