La mécanique du diable (Philip Pullman)

Publié le par Tortoise



L'auteur de A la croisée des mondes et de Sally Lockhart a écrit aussi d'autres trucs...

Entre autres, ce petit livre d'à peine une centaine de pages.

L'histoire se passe dans une ville germanique, où il y a une grande horloge, décorée avec des petits personnages automates reliés au mécanisme de l'horlogerie. Chaque apprenti du maître horloger ajoute son propre personnage à la fin de son apprentissage, le dernier jour. L'apprenti de l'histoire, la veille du jour fatidique, est morose: il a trop tergiversé et au final n'a rien préparé du tout, l'échec est assuré.
Dans cette ville, il y a aussi un écrivain qui conte ses écrits, le soir à l'auberge, devant les habitants fascinés par ses histoires à faire peur.
Mais cette nuit-là, son histoire est inachevée et prend une tournure très inhabituelle, inquiétante... diabolique?

Ca ressemble beaucoup à un conte, et il y a aussi des petits encarts où l'auteur fait ses petits commentaires plus ou moins détaillés et anecdotiques, un petit plus vraiment sympa ^^

Comme celui-ci, on ne peut plus anecdotique mais qui m'a particulièrement plu:

"La princesse s'appelait Mariposa. Elle était très belle, mais quelle princesse ne l'est pas? Etre belle est leur profession. La princesse Mariposa passait son temps à faire des achats. Les couturiers lui vendaient des robes à moitié prix, car les tenues qu'elle portait dans le monde les rendaient célèbres. Comme quoi, pour acheter bon marché, il vaut mieux être riche. Les pauvres doivent toujours payer le prix fort."

L'histoire est jolie, bien que très (trop?) vite expédiée, et la forme est bien ficelée, pour un récit bien vivant.
C'est vraiment du "jeunesse", mais j'ai bien apprécié!

Publié dans Reading*Patch

Commenter cet article

Tortoise 05/09/2009 13:54

Okay, merci! Je ne connais que de nom...

Thomas 05/09/2009 09:50

Dans les livres jeunesse de Pullman, je ne saurais que trop te conseiller Le Comte Karlstein que j'ai beaucoup apprécié