Chat perché pour la dernière fois

Publié le par Tortoise



Quand je suis dehors et que je veux attirer l'attention de mes humains, généralement pour qu'ils aillent m'ouvrir la porte, j'ai pris l'habitude de grimper dans le saule qui est en face de la fenêtre de chambre de "Tototte".

Eh ben, maintenant, je pourrais plus le faire, parce que Pépé-Grand-Chef l'a coupé!

Bon, c'est vrai qu'il commençait à être un peu pourri, quand je faisait mes griffes l'écorce partait tout de suite, mais les chenilles qui l'infestaient attiraient plein d'oiseaux très appétissants, et j'adorais ce moyen de tirer un petit coup de sonnette personnelle pour me faire ouvrir, c'était tellement plus classe que de brailler bêtement en m'appuyant sur la porte-fenêtre du salon...

Et puis Tototte, elle râle un peu, parce que du coup, l'été prochain et les suivants, elle va carrément fondre sur place, plutôt que de mijoter doucement comme les autres années.

Publié dans Actual*Chroniques

Commenter cet article