Où j'en suis dans mes projets

Publié le par Tortoise

Je me rend compte que ça fait vraiment très longtemps que je n'ai pas fait une vraie note pour parler de mes activités d'écriture.

Comme toujours, j'en mène plusieurs de front, et d'autres sont relégués au second plan...

En tout premier point, il y a une bonne nouvelle: ma première fanfiction interactive est actuellement en phase de relecture et de derniers retouchages.
Ensuite il ne me restera plus qu'à la préparer sous forme html pour la publier, sur FF pour commencer.

En passant, j'ai laissé en stand by mon idée de créer un site à part, pour l'instant je suis trop occupée par le reste, et rien ne presse.

C'est la première fois que j'arrive à aller jusqu'au bout d'une aventure interactive! C'était la troisième fois que je m'y essayais, et j'en ressors avec une certitude: c'est un processus qui me plaît beaucoup moins que je pensais.
Mais qui sait, plus tard j'y reviendrai peut-être et je verrai peut-être tout ça d'un autre oeil...

J'ai la ferme intention de m'atteler sérieusement à l'article sur mon expérience personnelle des livres dont vous êtes le héros que je promet à Weird pour son site depuis des lustres, mais pour l'instant je n'ai toujours pas la tête aux LDVELH, alors je m'accorde encore un court répit...
Dans quelques jours je m'y met, promis, parce que sinon je suis sûre que ça va encore traîner un an de plus!

Quelques jours plus tôt j'avais aussi mis de côté Eight Witches, ma nouvelle fic sur le concept des Neuf Danses du Bal de la Chute qui reçoit un succès certain mais peu de lecteurs. Pour en revenir à Eight Witches, depuis que j'ai fini d'établir mon plan et ma trame (très précis pour une fois), j'ai recommencé trois fois le début du premier chapitre, mais ça ne me convient toujours pas et j'ai l'impression de n'avancer à rien, alors j'y reviendrai plus tard... 
Je sais maintenant qu'il me faut toujours des mois pour achever quoique ce soit d'un peu long et abouti.

J'ai également eu quelques vagues nouvelles idées pour unifier ma trame d'Au Fil du Temps (AFdT), mais ça reste encore un peu trop énorme à mon goût, et les premiers chapitres de ma nouvelle version me paraissent encore trop mous.
En fait, je vois très bien ce que je voudrais ma fic soit, et j'en ai déjà de nombreux détails en tête, mais justement ce que j'ai en tête est apparement trop grandiose pour que j'arrive à le concrétiser...
En gros, je voudrais une fic qui sorte vraiment de l'ordinaire, à travers le quotidien d'une jeune sorcière (dont je n'arrive pas encore vraiment à cerner le caractère, je reste inconsciemment trop proche du mien et ça ne s'y prête pas assez),  avec une intrigue autour d'une société secrète basée sur les cartes du jeu de tarot et leur symbolisme, ainsi que l'histoire des gitans...
Je reste persuadée qu'il y a matière à une bonne fic, mais le chemin semble encore bien long avant que je me sois assez exercée, et que je sache mieux m'y prendre pour donner vie à la saga qui sommeille dans mon imagination...

Et puis je retrouve tous les éléments que je veux mettre en oeuvre par-ci par-là dans d'autres fics... Et que dire des prouesse d'originalité des "Secrets d'Hermione" de Miss Teigne, dont je suis maintenant une fervente convertie? Je reste particulièrement sciée par sa Salle des Quatre Maisons et sa nouvelle organisation du Quidditch à Poudlard: ce sont deux idées qui m'étaient déjà venues pendant que j'élaborais ma trame (et donc avant de lire ces chapitres de Miss Teigne), juste développées très légèrement différemment...

Enfin, pour me changer les idées entre deux plongées dans mes projets les plus actuels (parce que je parle même pas de ceux qui sont mis de côté depuis tellement longtemps qu'une araignée s'y est installée une toile tout confort, avec l'eau courante et tout...), je me suis remise à une très longue traduction d'un essai du HP Lexicon pour sa version française, l'Encyclopédie HP.

C'est une analyse très approfondie de la liste d'élèves que JKR a exhibé dans le documentaire "Harry Potter and Me". Chaque nom est décortiqué avec son étymologie, son origine géographique probable en se basant sur les données généalogique, des considérations sociologiques, et de la fine déduction... Ainsi, toutes sortes de considérations permettent de mieux cerner le profil probable de chaque élève de la liste, c'est-à-dire tous ceux qui sont dans la même promotion que Harry.

Autant dire que c'est hautement passionnant! Cela dit, il y a quand même pas mal de fois où je trouve que c'est vraiment tiré par les cheveux, et d'une manière générale ça s'appuie trop sur une logique moldue pour des sorciers qui vivent dans une société parallèle, et qui ne sont presque pas intégrés à la société moldue.

L'exemple que je trouve le plus flagrant:

Ron est d'une condition sociale inférieure à Harry et Hermione, mais il n'est pas aussi pauvre qu'il le pense. Ses parents vivent dans une maison de cinq chambres dans le Devon, qui est une région assez chère. Si les Weasley avaient eu moins d'enfants, ou si Mrs. Weasley avait choisi de retourner à la vie active, ils seraient sans aucun doute de la bourgeoisie. Au lieu de ça, ils ont placé les joies d'une grande famille au-dessus de possessions matérielles qui ne sont pas indispensables. Alors qu'est-ce que ça peut faire si les enfants portent des vêtements d'occasion, si les jouets coùteux sont limités, et si les vacances en Egypte était un voyage exceptionnel dans leur vie? Harry échangerait tous les jouets de la deuxième chambre de Dudley contre une famille comme les Weasley!


Hum... Je ne pense pas que les Weasley aient beaucoup de moyens, même au départ. Arthur n'a pas un gros salaire. Leur maison dans le Devon, c'est plus une cabane bricolée de partout qu'une vraie maison. Peut-être qu'ils ont mis toutes leurs économies dans le terrain... Et puis on ne sait pas comment ça se passe pour que des sorciers fassent construire: il doit forcément y avoir un contact avec les moldus à un moment ou à un autre, que ce soit pour l'achat du terrain... J'ai du mal à imaginer Arthur Weasley dans une agence immobilière!
Pourtant Pré-au-Lard est le seul village exclusivement sorcier de Grande-Bretagne, donc la majorité des sorciers sont logés à même enseigne, ce qui me fait penser qu'il doit y avoir un service du Ministère qui s'occupe de ça.
Parce que les Weasley ne sont pas inconnus de leurs voisins moldus: les enfants doivent faire attention à ne pas faire voler leurs balais trop haut, et les jumeaux s'entendent bien  avec la fille du magasin de journaux...

Bref, je vais vous laisser sur un des passages qui m'a le plus intéressés, Morag McDougal étant l'un des personnages secondaires dont j'ai voulu faire une compagne de dortoir et future amie proche de Dhara, ma sorcière d'Au Fil du Temps:

Les MacDougals d'origine étaient des Vikings qui au douzième siècle ont taillé leur chemin dans l'Argyllshire et les Hebrides sous la devise ‘Conquérir ou mourir’, puis ils se sont mariés avec les autochtones aux cheveux roux et parlant gaëlique. Si Morag est restée à proximité de la patrie de ses ancêtres, elle vit dans les Highlands reculées, peut-être dans la région du kelpy du Loch Ness, et elle soutient l'équipe de Quidditch de Pride of Portree (Ndt: la Fierté de Portree (QA)). On peut la décrire comme une fille petite, aux yeux bleus, avec des taches de rousseur et des reflets roux dans ses cheveux bruns. La signification littérale de “Morag” est “le soleil”, tandis que “MacDougal” signifie “fils de l'étranger sombre”. C'est signe que ce personnage est pris entre les ombres de l'obscurité et la lumière. C'est une sang-pur, elle n'a pas été répartie à Serpentard, mais elle est absente de l'Armée de Dumbledore: elle n'a pas encore décidé de quel côté elle veut être.

Publié dans Text*Book

Commenter cet article

Tortoise 22/03/2007 16:29

Je m'arrête jamais vraiment, vu que c'est ma passion...Et merci de me rappeler que tu es toujours là pour les relectures, j'avais que j'avais un peu oublié depuis la dernière période où tu étais trop occupée...Maintenant j'y penserai!Eh oui, les Secrets, c'est incontournable...

Crooke 22/03/2007 08:32

Oula, c'est du boulot tout ça. Bon courage! (et puis je peux toujours te relire tes chapitre si tu as besoin de conseils pour tes fanfics).Contente que tu te sois mise à la fic de Miss Teigne! Elle est vraiment excellente.