Avatar (James Cameron)

Publié le par Tortoise

Ce week-end, il y avait l'opération Printemps du Cinéma. Il n'y avait pas grand chose à l'affiche qui me tentait vraiment, et mes copines n'ont finalement pas été disponibles, mais mes parents m'ont proposé de profiter qu'ils y allaient pour aller voir ce que je voulais dans une autre salle, même s'ils devaient m'attendre à la sortie.

Alors je me suis laissée tenter par Avatar, que je n'avais plus l'espoir de voir au ciné, 4 mois après sa sortie...

Et j'ai même expérimenté la 3D. C'est pas mal, c'est vrai. Mais je trouve que ça n'apporte pas grand chose de plus, je me contenterais aussi bien du 2D, moi. Surtout que les lunettes sont assez lourdes et quand on en porte déjà pour la vue, ça finit par bien peser sur le nez, et puis les tarifs étaient déjà chers mais avec le supplément ça va tout exploser, c'est vraiment devenu un luxe d'aller au cinéma, c'est très dommage.

Brefle: Avatar.

http://tortoise.ovh.org/misc/Avatar1.jpg

Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des "pilotes" humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l'ADN humain avec celui des Na'vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d'avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d'infiltration auprès des Na'vi, devenus un obstacle trop conséquent à l'exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na'vi, sauve la vie de Jake...

Ca parait assez classique, vu comme ça, mais j'ai été totalement captivée par cette civilisation Na'vi et les avatars qui s'y intègrent pour mieux les comprendre, et, finalement, les défendre...

J'ai beaucoup pensé aux Ocellions du cycle Hobbien du Soldat Chamane, mais on pense aussi aux Amérindiens face aux colons, et à toutes les guerres possibles...

La distinction entre les militaires bien bourrins et ceux qui ont plus d'intelligence humaine est particulièrement bien construite.

Evidemment, cette notion de projeter sa conscience dans un avatar m'a beaucoup intéressé aussi ^^



Le premier "éveil" de Jake avec ses jambes de na'vi est particulièrement fort, on jubile avec lui... Pas une mauvaise idée d'aborder le handicap comme ça, d'ailleurs. Ce film regorge d'idées, de notions et de messages comme celui-ci...



Et la petite équipe de scientifiques devient de plus en plus attachante tout au long du film...



...tout comme les na'vis, et Jake que j'aime beaucoup dès le début, tellement il est profondément humain, dans le bon sens du terme.



Je suis vraiment fascinée par la créativité de cet univers, l'inventivité de ces créatures humanoïdes si bien adaptées à leur environnement et en harmonie avec leur magnifique planète, un environnement proprement magique...





C'est vraiment bluffant, l'expressivité des physionomies na'vies.

Voilà, j'en suis ressortie avec des étoiles dans les yeux, quoi.

Pour la petite histoire, je crois bien que c'était la première fois que je voyais un film toute seule. Comme une grande!

Publié dans Lorgnette*View

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article