Les Lettres du Père Noël (J.R.R. Tolkien)

Publié le par Tortoise

Après ces quelques flocons de neige en avant-goût de l'épisode de Noël de Doctor Who, et le grand sapin qui trône fièrement dans mon bourg, la magie de Noël commence tout doucement à monter...

Du coup, j'ai eu envie d'enfin emprunter Les Lettres du Père Noël, une oeuvre atypique de J.R.R. Tolkien que j'avais repéré il y a deux ans déjà...

   

Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année, entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du Pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours Polaire.
Ces trente lettres (dont quinze traduites pour la première fois, dans cette édition revue et augmentée) forment un récit très prenant des aventures du Père Noël et de l'Ours du Pôle Nord, et de leurs démêlés avec les gobelins, qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’un amoureux de Tolkien
.

 


Donc voilà, les lettres du Père Noël que Tolkien faisait pour ses enfants... Avec beaucoup d'inventivité pour dessiner la maison du Père Noël au Pôle Nord, les grands feux d'artifices des aurores boréales, et raconter les divers déboires qui chaque année lui font faire sa tournée in extremis, et le font s'excuser par avance des éventuelles erreurs ou du manque de cadeau... Tolkien va même jusqu'à calligraphier une écriture tremblée de la main du vieil homme mythique ^^ On trouve même quelques lignes d'elfien écrites par son secrétaire, et un message en alphabet gnomique inventé par l'Ours Polaire: on retrouve bien là le linguiste du Seigneur des Anneaux!

Alors ça ne casse pas des briques, mais c'est tout mignon, on sent le père qui a passé du temps pour faire plaisir à ses enfants, leur offrir un petit bout de rêve, et c'est touchant de voir cette facette-là du grand écrivain.

Publié dans Reading*Patch

Commenter cet article