Chrono-minets (Isaac Asimov)

Publié le par Tortoise

En voilà un que je me traînais depuis, pfiou... au moins!

 

http://tortoise.servhome.org/images/PICTSIES/books/asim2.jpg

 

Imaginez des chats à quatre dimensions. D'irrésistibles félins vivant dans une dimension temporelle différente de la nôtre, ronronnant la veille d'une caresse, miaulant à contretemps.

Imaginez des fantômes saisissant la justice afin de pouvoir hanter librement une maison; un personnage de roman policier devenant réel, au grand dam de son créateur; des robots intelligents abandonnés sur une planète pendant des millénaires...

De l'imagination, le bon docteur Asimov en a à revendre. Il le prouve brillamment avec ces six textes de jeunesse où l'humour débridé côtoie pour le meilleur sa légendaire rigueur scientifique.

 

En fait je l'avais acheté parce que ces minets m'intriguaient trop (l'influence de la couverture est donc encore non négligeable), et comme Asimov est un auteur de référence en SF, je m'étais dit que ça pourrait être un bon moyen de le découvrir, avec des textes courts.

 

Même si ces six nouvelles sont des textes de jeunesse, j'ai quand même l'impression d'avoir eu un premier aperçu de cet auteur, et j'avoue que ça m'a conforté dans mes réticences... Enfin, c'est mitigé.

 

Les 2 premiers textes, "Super-neutron" et "Non définitif!" sont vraiment de la Hard SF, de la SF pure, et justement c'est trop axé exclusivement sur l'aspect scientifique pour que ça me plaise. Pas que je comprenne rien, j'ai trouvé que ça restait assez accessible, mais c'est simplement que ça ne m'intéresse pas, ça m'ennuie.

"Arrêt de mort" me laisse sur la même impression, même si c'est plutôt de l'anticipation.

 

En revanche, j'ai beaucoup aimé "Bon sang ne saurait mentir", clairement du fantastique plus que de la SF, où un fantôme pissant le sang ouvre un procès pour défendre ses droits à continuer de hanter la maison qu'il occupe ; ainsi que "Auteur! Auteur!" où un personnage de roman prend vie et met des bâtons dans les roues de son auteur, un thème que j'affectionne énormément alors forcément j'ai adoré ;  et enfin j'ai bien aimé "Chrono-minets" qui donne son nom au recueil, mais bon, sans plus.

 

Voilà qui résume bien mon impression finale, d'ailleurs: pas désagréable, mais sans plus.

Avec un gros malus pour les textes de hard SF que décidément je n'aime vraiment pas.

Mais une chouette découverte pour les textes dans un autre genre que je n'attendais pas chez cet auteur.

 

 

"Mon cher ami, j'ai toujours existé. L'existence est quelque chose de tellement subjectif. Il suffit que quelqu'un croie à l'existence d'une chose pour que cette chose existe. J'ai existé dans votre imagination, par exemple, dès le jour où vous avez pensé à moi pour la première fois."

(p171, Auteur! Auteur!)

 

 

 

Et c'est ma première lecture du Défi Crazy SF!

http://tortoise.ovh.org/misc/defi-sf.jpg


Publié dans Reading*Patch

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tortoise 25/02/2011 15:29



Merci, Luna!


Par contre, si tu veux revenir ce sera sur une autre adresse, j'ai déménagé mon blog. Maintenant il se trouve ici: http://tortoise.servhome.org


Celui-ci reste en ligne seulement comme archive, et le temps que je finisse de recopier mes anciens articles ^^



Luna 25/02/2011 14:08



Isaac Asimov est un auteur que j'affectionne beaucoup : j'aime la façon qu'il a de nous projeter totalement dans un autre monde qui ne nous est pas vraiment étranger car si bien décrit...
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Fondation" le premier tome du "Cycle de Fondation" sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Tortoise 12/05/2010 15:08



Merci! Fondation et les robots sont ceux qui ne m'attirent pas trop, mais les veufs noirs et l'homme centenaire m'ont l'air alléchants, je vais mettre le cap sur ceux-là à l'avenir...



El Jc 11/05/2010 21:51



A ton service...


"L'homme bicentenaire" ou un robot mènera un combat de 2 siècles pour parvenir à être reconnu comme un "être humain". Le receuil de nouvelles "Les robots" et les recueils qui le suivirent sur le
même thème dont sont issus les fameuses lois de la robotique d'Asimov, reprisent à la lettre par les concepteurs Japonais en robotique. "Fondation" un roman prélude à une série qui défiit la
psycho-histoire et permet ainsi a l'humanité sur une base scientifique de prédire son futur et... de tenter de l'anticiper. "Le club des veufs noirs" et les recueils de nouvelles qui suivirent
sont des nouvelles policières assez proche de ce que peut proposer certains écrits de la grande Agatha Christie.



Tortoise 11/05/2010 21:29



Justement, El Jc, j'espérais bien la visite d'un spécialiste comme toi pour avoir des conseils sur ce que le sieur a écrit d'autre qui ne soit pas de la hard SF, parce que ça me donnerait bien
envie!


Alors si tu as des pistes je suis preneuse...